Samedi 20 octobre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Vos papiers !

La nuit à Belleville (tango)

:::: Par Miguel Angel Sevilla | paru le 04/07/2012

Miguel35711.jpg

Je t’aime comme nuit

La nuit du chat qui miaule

Je t’aime dans ma piaule

Auprès de mon plumard

Je t’aime me fait mal

A force que je t’aime

Le cœur et chaque jour

Passé à mon travail

Trop loin pour te toucher

Et même pour te voir

Voir même pour rêver

Tellement j’suis crevé

Voir même pour sortir

Le soir après la taule

Voir même pour t’aimer

Sur ce fichu plumard

Je t’aime me délaisse

Ton corps cette ombre suave

La courbe de tes hanches

Se sauve de mes mains

Tu glisses en danseuse

Par la porte entrouverte

Tu passes, mousseline

Rideau de mon destin

Et tu files ailleurs

Le boulot me saccage

Mon corps est un clodo

Qui dors sur le pavé

Et tu vas par la rue

On te dirait à l’aise

La force de tes hanches

Me donne à réfléchir

A la vie que je perds

Seulement pour me survivre

Et qui me fout par terre

D’avoir à la gagner


haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre