Mardi 25 juin 2019 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Toute l'actualité du collectif

La guerre, titre provisoire

lundi 21 mai > 14h30 et 19h

:::: Miguel Angel Sevilla | paru le 21/05/2012

Miguel35711.jpg

Blessé au milieu des gravats et des fantômes, Serge, reporter de guerre, avec des mots dont il mesure l’usure, s’adresse à lui, à nous, au monde, à la caméra sa dernière compagne.
L’Histoire grince… L’action est rythmée par les ruptures.Intimité et démesure dans une exaltation fantasque due aux effluves de l’alcool. Poétique et politique se mêlent dans un ballet où le tragique et l’humour font bon ménage. Opéra bouffe ou tragédie ? Cet homme parle de nous, questionne le monde et sa représentation. Miguel Angel Sevilla est né en Argentine. Il a étudié la philosophie avec Paul Ricoeur. Poète et auteur dramatique, douze de ses pièces ont été créées en France. Il est édité aux éditions Des Amandiers.

Gabriel Debray est metteur en scène et directeur artistique et pédagogique du Local, association Ombre en lumière. Après une formation de comédien, il assiste les metteurs en scène Joël Jouanneau, Michel Raskine et Christian Schiaretti. En 2006, il met en scène Négritudes, balade poétique avec Amadou Gaye, et Nasr Eddin Hodja, pièce de Claude Weill, avec Salah Teskouk. En 2008, il met en scène une pièce sur l’impossible censure du théâtre, L’insomnie du Prince de Conti avec Vincent Viotti.

texte de Miguel Angel Sevilla
interprété par Vincent Viotti
mise en scène Gabriel Debray
création lumière Jacques Boüault
création son Anton Langhoff
diffusion Ariane Goignard
production Ombre en lumière

lundi 21 mai > 14h30 et 19h
durée 1h20
entrée libre sur réservation

hautHaut de page

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre