Lundi 22 avril 2019 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Par ici la sortie...

L'exposition "les rochers des lettrés " au musée Guimet

:::: Par Henri Gruvman | paru le 23/04/2012

gruvman.jpg

  Magnifique exposition de « rochers  des lettrés » au Musée Guimet JUSQU’AU 25 JUIN

 Voilà une méthode pour voyager à peu de frais à  partir  des pierres  pluri-millénaires choisées et  chéries par deS générations  d’esthètes chinois : Vous vous placez devant  ces pierres  si joliment exposées au musée Guimet et vous laissez courir votre  stylo. Ça donne  ce qui suit. 

------------------------

Mes bras levés

Mes sabots exposés

Ma verticalité

Proclamée

Mon assise

Déployée

Ma

Ligne avérée

Ma solidité

Non pas secouée

Mais équilibre sur  fil

Se

Pavane  

-----

Ma foi

Spirale

Ma voix

Spirale

Monte tourne

Déploie

Sa courbe

Sa déambulante frénésie

A trouver sa ligne

Son parcours 

Sa loi

Sa soie

Son  choix

-----------------

Elle se couche

Elle embrasse

Elle se laisse porter

Elle se fige et se défige

Pierre elle est

Et pourtant mobile

En mouvement

En instance de départ

D’envol

Elle invite  l’air, le vent ,

Et l’eau

Chante sur elle

La parcourt

 L’invente

------------------

Ça s’entrecroise

Ça se chevauche

Ça monte

Ça traverse

Ça dialogue

Ça diagonale

Ça araignéise  l’espace

Ça  perfo- irise  le monde

Ça fabrique des trous

-------------------------

Je suis délicatement

Couchée

Sur mon socle de bois

Et j’ouvre la bouche

J’offre mes creux

Au regard qui glisse  et me pénètre

En douceur

Avec la béatitude

Du renversement

-------------------

Bon ça se tord

Ça appelle l’escalade

Du regard

L’aventure verticale

Avec  ses bords acérés

Et le tragique écartèlement

De la face nord

Défiant la face sud

----------------------------

Le chant du gong

 

Ma pierre frise

Donne ses plis

Engage la vague du temps

Du hasard

A écrire

L’alphabet

Aux signes mystérieux

Et attend la  caresse

Les glissandos  de tes doigts

Et tes embrassades

----------------------------

Posée

Tranquille

moi pierre choisie

Je te regarde  et te  salue

L’homme qui passe

Moi reste là

Demeure

Et te dis

Bon courage 

------------------

Sur moi avec mon visage

Caché par ma voilette

Le col relevé

Je m’apprête à dormir

Sur mon socle

De bois brillant

Où à rêver

Au déployé

De

Mon chant

 

haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre