Lundi 27 mai 2019 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Vos papiers !

Cher Monsieur Poutine,

:::: Par Françoise Thyrion | paru le 10/09/2012

thyrion.jpg

Cher Monsieur Poutine,

Trois jeunes femmes sourient à la une de Libération.

L’une à un petit pull noir, l’autre un petit chemisier à carreaux, la troisième un ticheurte où l’on déchiffre le No Pasaran que la Colonne Durruti opposait aux troupes du Général Franco durant la Révolution Espagnole.

Trois jeunes filles sages qui ont l’âge d’être mes filles et je les admire et je les encourage et je les soutiens.

Maria Alekhina, Nadejda Tolokonnikova et Ekaterina Samoutsevitch vous narguent, vous provoquent et vous emmerdent, Monsieur Poutine !

Votre justice les a condamnées trop sévèrement pour avoir adresser, dans la cathédrale de Moscou, à la Vierge Marie une prière appelant à vous chasser du pouvoir en Russie.

Depuis quand filtrez-vous le courrier adressé à la mère de Jésus-Christ ?

Comment osez-vous au XXIe siècle envoyer au Goulag trois jeunes chanteuses, douées, belles, généreuses, mères de famille pour avoir innocemment réclamé la chose la plus basique qui devrait être offerte à tous les jeunes du monde : le droit à la création, à l’indignation et à la liberté d’opinion ?

Colonel Poutine, vous voilà offusqué, ridiculisé, revenu au bon vieux temps du KGB.

Colonel Poutine, il est temps de partir…

Je me joins à Maria, Nadejda et Ekaterina et je les remercie du fond du cœur de leur prière !

Cela me fait croire en la femme plus grande que la femme !

Je vous salue Marie, pleine de grâce et de bonté, le Seigneur est avec vous, non ? Alors, protégez Maria, Nadejda et Ekaterina, que leur jeunesse ne connaisse pas l’uniforme, le fichu et la paillasse du Goulag, que leurs bébés ne soient pas élevés à l’orphelinat de la prison, que tous les groupes punk du monde entier se solidarisent pour vous sauver de l’Enfer !

Chanteuses de tous les pays, unissez-vous contre les yeux d’acier du Colonel Poutine !

Votre Poutine qui êtes aux Cieux, foutez le camp et fichez la paix à la Russie, elle a eu son lot de dictateurs et de pouvoir liberticide !


haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre