Mercredi 12 décembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Vos papiers !

Le voyou, slam du Grand Parquet

:::: Par Miguel Angel Sevilla | paru le 23/01/2012

Miguel35711.jpg

Je venais de Stalingrad
 Fauché, les mains dans les poches
Au Restau du Cœur du coin
A côté du Grand Parquet                            
C’était jeudi c’était ouvert
Le fameux Restau du Cœur
Et mon cœur a fait un bond
 Et m’a fait presque tomber !
Il nous fallait faire la queue
A côté du Grand Parquet
Un théâtre que l’on ferme
Je crois faute de moyens
Il y avait une équilibriste
Très mignonne et on causa
De l’avenir des artistes
Et de l’art en général
Après il y a eu un clown
Au comble du désespoir
Mais le mec était marrant
Et malgré tout faisait rire
C’était triste, j’avais faim
Ils causaient d’la vie d’artiste
J’écoutais mais j’avais faim
Et pas seulement de culture
De la fille… De la fille j’admirais
Tout ce qu’elle disait de l’art
Et du clown, qui était son père
La bouteille de pinard
Je suis reparti après minuit
J’ai découvert les artistes
Et leurs rêves, le spectacle
M’a vraiment beaucoup ému
Juliette m’a expliqué
Son métier par le menu
Et même la vocation
Qu’elle a eu étant petite
Maintenant elle est partie
Une célèbre équilibriste
Je crois qu’ils sont en tournée
Dans la banlieue de Roubaix
Avec son père, le fameux
Clown Edouard, alias Popol
Et un chien, le Batouqué
Qui passe par un cerceau
Et moi voici que je traîne
Mes guêtres dans le quartier
Les jeudis, jour d’ouverture
Mais aussi les autres jours
Pour voir s’ils sont de retour
Les artistes!

 


haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre