Samedi 17 novembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Vos papiers !

Le Pillier/L'été en automne

:::: Par Didier Gauroy | paru le 31/12/2014

Gauroy.jpg

 

Je ne suis pas soûl

Je ne suis pas soûl

je ne suis pas soûl

Je ne suis pas soûl

 

Je sais quand je suis soûl

Le sais bien

 

Je  me connais  et je ne dis  pas  ça parce que je suis  là au milieu de vous  qui me regardez comme si

Non pas à cause de ça

 

Me connais et me suis toujours connu

Depuis bébé

Et je ne dis pas ça pour faire celui qui aurait été en avance sur le développement neurologique moyen ou l'intelligence non ne croyez pas ça

 

Je me connais et des fois ça me paraît plus terrible qu'à d'autres qu'à vous

Et je ne dis pas ça pour me rendre intéressant ni pour me faire plaindre non pas ça pas du tout

Au contraire

Oui au contraire

 

Je ne suis pas seulement l'homme que vous voyez

Et je ne dis pas l'homme l'homme

Je veux dire l'être humain la personne

Et je ne dis pas ça comme une remise en cause de mon sexe

Et je ne parle pas non plus de l'organe de mon organe enfin vous me comprenez

 

Même si je suis assez gâté par la nature

Et je ne dis  pas  ça pour me vanter d'une  chose  dont je ne suis  pour rien même si c'est un cadeau de la nature un truc dont je suis fier depuis l'adolescence

 

Et je ne dis pas ça pour faire une annonce là maintenant à vous tous qui m'écoutez pour que vous m'enviiez et me sautiez dessus non ne suis pas comme ça

Au contraire

Oui au contraire

 

Et je ne dis pas ça pour faire l'extraordinaire l'exceptionnel homo erectus je suis comme vous

Et je ne dis pas ça par ironie ou hypocrisie

Ou ce que vous voulez

 

Non suis sincère

 

Et je ne dis pas ça pour que vous m'aimiez non j'ai ce qu'il faut à la maison avec ma femme mes enfants la vie de famille solide stable

Confortable

 

Et je ne dis pas ça pour étaler mon bonheur et faire de la peine à ceux qui n'ont pas ma chance et avec qui je suis en empathie

J'aime bien ce mot

 

Et je ne dis  pas ça pour faire le savant celui qu'on ne comprend pas  et qu'on  laisse  tomber justement parce qu'on ne le comprend pas

Non je ne dis pas empathie pour ça

Juste pour mon plaisir comme d'autres aiment les insultes et les grossièretés

 

Et je ne dis pas ça parce qu'on en entend beaucoup ici

Tout le temps à propos de tout et souvent de rien

Et souvent comme des mots doux d'ailleurs

Et  aussi  parfois  à voix basse  comme des  secrets  même si  on préfère les  hurler à travers  le brouhaha permanent

 

Et je ne dis pas ça parce que ça me gêne

Non pas du tout j'aime bien ça meuble ça sent le monde la société ça occupe le terrain

C'est utile ça fait du bien

 

Et je ne dis pas ça comme une confession ou un aveu

Non loin de moi tout ça ce n'est pas mon caractère de m'épancher d'embêter les gens avec mes problèmes

 

Et je ne dis pas ça parce que j'ai des problèmes

J'ai des problèmes ça ne veut rien dire

Non je remercie la vie tout va bien

Si si croyez-moi ne vous inquiétez pas pour moi

 

Il va falloir que j'y aille

Et je ne dis pas ça parce que je ne me plais pas ici au milieu de vous non au contraire

 

Je vous trouve formidables

Et je ne dis pas ça pour vous faire plaisir oh non non je le pense vraiment soyez-en sûrs

 

Allez prenez soin de vous

Et je ne dis pas ça par politesse pas assez soûl pour ça


haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre