Dimanche 26 mai 2019 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Fictions !

Poème Urbain

:::: Par Catherine Tullat | paru le 05/02/2013

tullat.jpg

La ville s’ouvre.

Les formes se déforment,

Se penchent, se taillent, se discordent.

Entre en corps, entre en accord.

 

Les contours de la ville,

« S’entre lacent », « s’entre filent »,

« s’entre mêlent », « S’entre choquent ».

 

L’intime entre en transparence.

Entre en sens, entre en « amor ».

Glissements progressifs…

 

« Mur Mur » dévore le temps,

A pleine bouche.

Panneau solaire chauffe l’atmosphère.

Economie budgétaire.

 

L’homme, entre corps et accord,

Au rythme bouleversé,

Embarque dans la sphère,

Des courants de l’air.

 

Les fondements »mouvent ».

La géométrie « sé  trique ».

Les courbes se tordent.

Les lignes s’affinent.

Les couleurs tonnent.

 

L’intime a porté de regard,

Passe inaperçu dans le paysage.

Tape l’œil, frappe, claque, observe.

 

Les corps se réveillent dans la lumière.

Le nez au vent.

Entrelacés dans le métal hurlant.

Bascule. Bouscule.

 

 

 

Entre dans le sens.

Sensoriel, sensuel.

 

La ville s’ouvre.

Les formes se déforment,

Se penchent, se taillent, se discordent.

Se « design ».

 

L’architecture s’épure.

Le regard se déboussole.

Les formes en contre jour…

Imagination, sans conséquence.

 

La ville bouge.

A pris un détour.

S’est mise à jour avec élégance.

S’est désinhibée du passé.

Est entrée dans le « tempo rain » 

 

Ventre de l'intérieur.

Souffle d'un ailleurs.

 

La ville s’est vêtue de lumière.

S’est armée d’isocèle.

A transformé l’horizon,

A porté d’illusion.

« Des obscurcis » le ciel.

 

Les contours de la ville obliquent,

Simplicité sans fantaisie.

L’Urbain se désenclave.

Bouge, la ville. Bouge.

 

La ville s’offre

Se pavane, se libère.

Epouse l’univers.

Uni vers celle…


haut Réagissez à cette contribution...

hautHaut de page

 

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre