Lundi 17 décembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Á savoir sur l'auteur...

<-- Retour

  • L'auteur
  • Bibliographie
  • Contacter l'auteur

Claire Rengade

Claire Rengade est auteur, metteur en scène et comédienne

Auteur, metteur en scène et comédienne, Claire Rengade dirige la compagnie lyonnaise Théâtre Craie depuis 1996 avec laquelle elle a d'abord mis en scène des textes de Philippe Minyana (Chambres), Annie Zadek, (le cuisinier de warburton), William Pellier (La vie de marchandise), Nicolas Bouvier (Poisson- scorpion) et Patrick Kerman (The great disaster).
Elle co- traduit et monte trois spectacles à partir de textes alors inédits de Rodrigo Garcia (Notes de cuisines actes 1, 2 et 3).

Depuis 2001 elle met en scène les textes qu’elle écrit.

Claire Rengade écrit en "allant au monde pour parler de lui", des textes qui mettent en jeu sa propre expérience infusée de voyages divers, en s'attachant à un théâtre du "réel sans réalisme".
Brassant des thèmes faussement disparates qui titillent "la curiosité de la première fois" tels que les inondations de la Drôme (fragments maritimes pour Patrick Kerman, 2001), la guerre de 1870 (Rezonville mélody 1870, 2001), les jeux vidéos à l'orée de la guerre en Irak (Nous c'est juste des jeux, 2003), la remise en culture d'un étang piscicole en Lorraine, (c'est pas arrosé avec l'eau du ciel, 2004 ), les mines de fer de Moselle (Si on est trois par contre il faut être d'accord, 2005) la culture caprine et l'idée de mondialisation (Assez de poésie le troupeau, 2005), les modifications du paysage lors de l'implantation de la ligne TGV Est (Ma plus grande pièce c'est dehors, 2007) ou ce que trament les sons des anciennes usines textiles de Vienne (le fil qui sort du métier, 2008).

Omnubilée par la parole, Claire Rengade passe aussi au tamis le parler de l'acteur, dans une adresse non feinte, nécessaire à une représentation sans fard, à différentes étapes de sa conception du personnage : Par exemple, "pour une vivisection de la parole sur l'acteur lui-même, texte sans personnage et sans scène" (C'est comme Flash Gordon au début, 2003), ou "mon premier personnage est un théâtre à lui tout seul", texte de commande sur le diable (je me fais peur rien que de parler de moi, 2008), puis dernièrement "la représentation vivante est un mariage scène-salle" (ceux qui ne sont pas là levez-vous, 2008).

Claire Rengade écrit également pour le jeune public (A chaque étage on voit la mer, 2007) et a réalisé un album illustré pour les enfants, (Gabardine, illustration de Clotilde Rengade, 2005).
Dans le cadre d'un compagnonnage de plusieurs années avec le compositeur Radoslaw Klukowski, celui-ci a mis en musique plusieurs de ses textes pour la scène et vient de fonder le Groupe Craie qui produira bientôt son premier disque.
Elle a également collaboré avec le vidéaste Seb Coupy pour une mise en documentaire de C'est pas arrosé avec l'eau du ciel qui reçoit le deuxième Prix du Jury du festival de films documentaires d’Ambiguat.en 2007.
Les premiers Terre-Plein, portraits nez-dans-la-terre, depuis 2006) sont mis en ondes par la réalisatrice Pascale Tison à la RTBF à Bruxelles en 2009.

Elle reçoit plusieurs aides à l’écriture et à la création de la DMDTS (de 2003 à 2006) et du Centre National du Livre (2004). Elle est lauréate des Journées des Auteurs de Théâtre de Lyon en 2003 et du concours Du côté des Ondes de la RTBF en 2008, Plusieurs de ses textes sont au répertoire de ANETH à Paris, elle est nommée au deuxième tour du Grand prix de littérature dramatique en 2005 et 2009.
Elle est invitée en résidence à La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avigon en 2004 et 2006, à L’institut International de la Marionnette de Charleville-Mézière en 2007 et aux Rencontres Internationales de la Sala Beckett à Barcelone en 2007.
En 2008 elle est sélectionnée par le comité de lecture international Jeune Public LABOO7 et le comité de lecture du théâtre de L'Ephémère au Mans.
Elle dirige en 2008 la classe d’écriture dans le cadre de la Semaine Française du Thalia Theater de Halle (Allemagne) et intervient en 2009 au colloque de 'Text'avril" au théâtre de la Tête Noire à Saran. Elle est invitée dès 2010 à une collaboration d’écriture franco-allemande entre ces deux théâtres en compagnie de l’auteur Claudius Lünstedt.

Comédienne directrice de la compagnie Théâtre craie, née en 1971, Claire Rengade est aussi orthophoniste. Sa poétique suit les méandres des voix qui parlent pour dire plus que ce qu’elles disent. Elle nous suspend, le temps de la lecture, dans un espace où se rejoindraient l’enfance et les rêves, l’ordinaire et la fantaisie.
Ă€ Ă©couter attentivement.

Thierry Guichard
Le Matricule des anges N° 65/-juillet 2005

PortĂ© par un souffle très puissant, un univers insoupçonnĂ© se dĂ©voile peu Ă  peu (...) et le plaisir de la lecture ressemble Ă  la satisfaction de rĂ©soudre une Ă©nigme, d’entrevoir des possibles. 
Et puis, il y a une Ă©criture qui nous rend le texte très proche, humain, presque sensuel.
Gilles Boulan
Panta Théâtre, Caen/avril 2008

La matière première de ce texte, c’est sa langue, son oralité, son souffle, son flux, une matière dont il faut se laisser traverser (...° Il faut mâcher cette matière, l’entendre, la décortiquer pour que naissent des vois, des figures. (..)
Le lecteur doit prendre plaisir Ă  mener son enquĂŞte, elle passe par le plaisir de dire
Claire Rengade adore la bascule entre réalisme et onirisme (...)
Cette pièce (Ma plus grande pièce c’est dehors) est une forme très novatrice entre théâtre, poésie et reportage.Un flux impressionniste, parfois dense, touffu, ardu, mais qui sonne, résonne, jubile.
Une vraie belle surprise d’écriture.

Laurence Cazaux
Le Matricule des anges N°99/ janvier 2009

Claire Rengade

Théâtre

le fil qui sort du métier
Ă©ditions Color Gang, janvier 2009
Ma plus grande pièce c’est dehors
Editions Espace 34 - octobre 2008
Nous c’est juste des jeux
Ă©ditions Color Gang, avril 2007
Assez de poésie le troupeau
Ă©ditions Color Gang, mars 2006
c’est pas arrosé avec l’eau du ciel
Ă©ditions Color-Gang (Givors) juin 2005
c’est comme Flash Gordon au début
éditions Comp’Act –L’acte-même (Chambéry) décembre 2003

album
Gabardine
album illustré par Clotilde Rengade - éditions Color Gang, avril 2006

ouvrage collectif (poésie)
lettre vivante d’une morte à son amant, éditions Clémence Hiver, octobre 2008
dans lettres d’amour retrouvées dans une voiture., Th. Bonnefoy, JP Burlet, E. Azam et K. Espinoza.

à paraître
à chaque étage on voit la mer, petite mythologie à dire tout fort pour comédiens et acrobates,
Aux Editions Espace 34 au printemps 2009.

inédits
Ceux qui ne sont pas lĂ  levez-vous, 2009.
Je me fais peur rien que de parler de moi, 2008, commande du Groupe des 20, théâtres en Rhône-ALpes
Si on est trois par contre il faut être d’accord, 2004, aide à la création de la DMDTS en 2006

articles
dire-écrire le texte sur un plateau, article publié par Aneth en avril 2009.
terre-plein portaits nez-dans-la--terre publiés dans le mensuel culturel lyonnais...491 de septembre 2006 à janvier 2007
écrire la résidence à même le sol - article pour la revue “Théâtre s en Bretagne” – juin 2005
du théâtre par et pour le lieu - intervention publique lors du colloque “la culture à l’épreuve des territoires” dans le cadre des « rencontres de l’hiver à l’été », organisé par l’INJEP en juillet 2004 à la chartreuse de Villeneuve Lez Avignon. publication en janvier 2005
mine de rien - portraits sans réalisme parus dans …491, mensuel culturel lyonnais – décembre 2003 à mars 2004

Claire Rengade

Contact indisponible

Claire Rengade

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre