Dimanche 9 décembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Á savoir sur l'auteur...

<-- Retour

  • L'auteur
  • Bibliographie
  • Contacter l'auteur

Christophe Mory

Christophe Mory est auteur, directeur de la Librairie théâtrale


1962 :  Naissance à Paris, rue Lauriston (XVIème arrondissement). Maman était rentrée d’Alger parce que son gynéco se serait fait flinguer. On va dire : « à cause des événements ». Je rentre à Alger (ils habitaient 29 boulevard central, Hydra) et reviendrai définitivement en 1964. École primaire à Gerson où je tombe amoureux de Claire L. Scolarité difficile.



1977 :  Études secondaires à Saint-Louis de Gonzague (Jésuites). Participation active à la Troupe de théâtre : création d’une comédie musicale ; joue Petit Jean dans les Plaideurs (Racine). Rêve de devenir comédien mais j’apprends la clarinette au Conservatoire du quartier et joue dans les Orchestres de jeunes d’Alfred Loewenguth.  



1981 : Premières leçons de direction d’orchestre. Ecrit un roman impubliable. Dirige des extraits de Don Giovanni (Mozart) salle Pleyel. Rate son baccalauréat. Forcément, on ne peut pas tout faire. 



1982 : Redoublement de Terminale, passion subite pour la philosophie, rêve de « devenir écrivain », vision très dix-neuviémiste d’une profession, suite à une rupture amoureuse, sans doute –schéma classique mais essentiel.        



1983 : Création de l’Ensemble instrumental Angelo (ensemble instrumental pour musique d’Eglise). Il s’agit d’une bande de copains qui jouent Bach et Mozart dans les mariages bourgeois. On a beaucoup rigolé. 



1985 : Concert à Saint-Louis des Invalides. Tout de même ! Ca ne manquait pas d’allure… 



1986 : Maîtrise de Lettres moderne. Mémoire sur les romans du Hussard (Roger Nimier); Réalisation du premier opéra de Rossini, la Cambiale di matrimonio, théâtre du Ranelagh  (huit représentations). Et là, on se la pète un peu et si les amis ont demeuré, l’orchestre, lui, a éclaté. Dommage. 



1987 : Découverte de l’art moderne. Une histoire d’amour…Concepteur-rédacteur en agence de communication (faut gagner sa vie); Enseigne le français en classe de troisième au Collège Saint-Nicolas d’Issy-les-Moulineaux (ça me passionne). 



1989 : Publication de « Pour une esthétique de la distance », Cahier Roger Nimier N°5. Un premier article un peu sérieux –ce qui pourrait être dommage concernant Nimier. Mais bon ! 



1990 :  Collaboration au Monde de la musique (rubrique disques). 



1991 :  Publication de l’Epiverbe (nouvelle) in Revue des deux mondes (janvier).Travaille à la communication interne du Groupe Victoire (actuel Aviva) Assurances. C’est tout un monde l’assurance. On y rencontre des agents généraux genre Séraphin Lampion (« Comment-vas-tu-yau-de-poêle) et des actuaires très sérieux qui ne parlent que d’équations. 



1992 : Publication de Un soliste in Revue des deux mondes (octobre).  



1994 :  Collaboration à Crescendo, le magazine belge de la musique classique. Producteur à France Musiques : Les démons de midi (émission publique en direct (février à juin) ; présentations de concerts ; mesures pour mesures (magazine du matin) juillet. A cette époque on fumait beaucoup dans les studios, j’aimais bien. 



1995 : Responsable de la communication interne de la Lyonnaise des Eaux puis de Suez Lyonnaise des eaux. Sur le papier, ça ne fait pas très fun. On travaillait énormément, je voyageais aussi : les questions d’eau et d’assainissement sur la planète, les problèmes d’énergie sur les continents sont cruciaux quand on les voit de près. 



1999 : Publication de Maria Callas, article in Dictionnaire des nouveaux mythes, sous la direction de Pierre Brunel, éditions du Rocher. La musique, toujours. 



2000 : La mort de ma mère m’incite à changer de vie. Les duty-free des aéroports ne m’amusent plus. La question de se recentrer sur mon métier de base se pose. Le livre ? Un rêve d’enfant. Il n’y a que cela de vrai. Délégué à la Communication de la Bibliothèque nationale de France.                  



2002 :  Publications d’articles pour le dictionnaire des mythes féminins, aux éditions du Rocher sous la conduite de Pierre Brunel : La Vieille Fille, Thérèse Martin, Sainte-Thérèse de l’Enfant Jésus.Quitte la Bibliothèque nationale de France « pour un projet personnel ». Y a-t-il une crise de la quarantaine ? Qui a dit qu’on n’écrivait qu’à partir de quarante ans ? Georges Simenon. J’adore…  Rencontre de Chamizo. Ecriture de l’Eglise Cathodique (non paru).  Publication : Eye, I, Aïe sur la peinture de Marie-Carmen Hernandez. Rencontre d’Ernst Beyeler à Bâle. Un choc. L’amour de l’art moderne, bien sûr, mais surtout une extraordinaire personnalité, un regard tellement juste, simple. Vraiment simple.  



2003 :  Publication : Paris, 1778 (drame) éditions Art & Comédie (janvier), La Passion de l’art, entretiens avec Ernst Beyeler  éditions Gallimard (octobre)  



2004 : Publication : Les Sauvages (comédie) éditions Art & Comédie (janvier). Publication : La Maladie des autres (roman) éditions du Rocher (mars 2004). Le premier roman ! Il paraît que ça fait du bien. Moi, ça m’a stressé parce que j’y avais mis toute la gomme. 



2005 : Publication : Charles de Foucauld éd. Pygmalion. Une commande d’Olivier Germain-Thomas qui me permet de faire un point sur ma foi. Consulting pour HPR (rédactions de plaquettes, journaux internes, etc. Conseils en communication). Collaboration à L’Avant-scène Théâtre. Publication : Le Mystère Schubert (essai, 226 pages), Buchet-Chastel. Pourquoi Schubert a-t-il tant écrit et n’a-t-il jamais été reconnu ? Je n’aime pas qu’on dise que ce n’est pas de sa faute. Le génie méconnu semble une carte postale du passé. Pourquoi ? Grave question quand on trépigne pour être lu. 



2006 : Publication : Casta Diva  (roman) éditions du Rocher (septembre). On y retrouve l’amour de la musique, la passion de l’art et l’envie de dire que la culture n’est pas ce qu’on croit. J’ai aimé Giselle de Roncenay. Articles pour Artpassions (Genève) : interview d’André Putman, Ernst Beyeler, Pierre Cornette de Saint-Cyr, Karl Lagerfeld… Enseigne le roman français du XXème siècle à l’Institut de Civilisation française (Sorbonne) : « Raconter est devenu proprement impossible » écrit Barrès puis, au mot près, Alain Robbe-Grillet. Tout le problème est là… 



2007 :  Publication de Molière, biographie, 400 p. éditions Gallimard, collection Folio-biographie. Ah, la gaîté du Maître a peu de choses à voir avec la façon dont on l’enseigne. Collaborations pour les éditions du Rocher : travaux d’écriture, suivis d’éditions, relations presse. Publication de Les Exilés de l’Archipel (roman) aux éditions du Rocher (rentrée littéraire). Le grand stress dans la publication d’un roman vient de deux questions : Sera-t-il lu ? Sera-t-il compris ?



2008 : Chroniques littéraires sur Radio Notre-Dame dans l’émission « Des Goûts et des couleurs » de Paul de Sinety. Ca se passe le vendredi à 18 h. 30. On est plusieurs autour de la table : Véronique Guichard parle du théâtre, Michel Brière des expos, Patrick Brion de Cinéma et Yves Chémla de littérature du Sud. C’est fou comme on s’entend bien. Est-ce qu’on est écouté ? On se pose la question à chaque début d’antenne et on se marre.  Publication de Certif’s, (éditions Art & Comédie) comédie. Collaborations régulières pour le Magazine des livres. Publication de Jugements derniers « la manière de… Victor Hugo » pour le Magazine Littéraire. Pour 2009, je travaille sur une nouvelle biographie –mais mon éditeur ne souhaite pas qu’on en parle tout de suite. Un roman est en cours de lecture (on croise les doigts).



2009 : Aux chroniques sur Radio Notre-Dame, s'ajoutent les débats d'actualité dans l'émission Actu & Co de Patrice Carmouze sur Cap24. Elles sont hebdomadaires et rassemblent Rost, Jean-François Kervéan, Jean-Charles Lajoignie, Agathe André et Natacha Polony. En octobre les Entretiens avec Ernst Beyeler reparaissent chez Gallimard dans la nouvelle collection Témoins de l'Art.



2010 : Publication de  Jean-Baptiste de La Salle (1651-1719) ou Rêver l'éducation, le fondateur des Frères des Ecoles chrétiennes. En même temps, les éditions Desclée de Brouwer me proposent de créer une nouvelle collection. Les manuscrits commencent à arriver. En mai , publication des Déconnexions (Pascal Galodé Editeurs), un roman de vacances. Juillet : M. Frédéric Mitterrand, Ministre de la Culture et de la Communication m'élève au grade d'officier dans l'Ordre des Arts et des Lettres.



2011 : La collection s'appelle "Des Paroles et des hommes". Il s'agit de textes courts, des grandes conférences, trop courts pour constituer un essai, trop long pour un grand dossier dans la presse. Les premiers titres arrivent en librairie, signés Michel Maffesoli, Charles Pépin, Paul Clavier, Pierre Panel... La biographie de Molière est en cours de traduction en russe, le roman Casta Diva en péruvien, une comédie, les Sauvages, est en cours de répétition en Savoie; le Mystère Schubert est en partie adapté au théâtre à Nantes. Un nouveau livre paraît en mars chez Desclée de Brouwer : Et reposez-vous un peu, raconte un voyage en Israël...



2012 :  La collection des Paroles et des hommes s'étoffe avec un magnifique texte de Bernard Debré sur l'éthique, un beau manifeste de Nicolas Quillet sur la Sécurité en Europe, un indispensable essai de Joël Schmidt sur Naissance et mort des républiques françaises.Parallèlement, je rachète la Librairie théâtrale, 3 rue de Marivaux, 75002 Paris, et les éditions qu'elle abrite : l'œil du Prince (les classiques de demain), Art et Comédie et les éditions de la Librairie théâtrale qui fêteront leurs 160 ans en septembre. Premier éditeur de théâtre en France, cette belle entreprise devrait être un vecteur d'enthousiasmes. Le théâtre...! Un nouveau livre paraît en juin : la biographie romancée de Marquise du Parc (éditions du Moment). Où l'on lira qui fut la première people. Et, forcément, ça finit mal...



 



NB : Pardon de ne pas parler de Malau, de Grégoire, de Xavier, de Brune, de ma sœur et de mon frère qui aiment et jouent le théâtre passionnément.  


Christophe Mory


Les Décorés (Epouvantable comédie sur la vanité)



Certifs' - Comédie, Ed. Art et Comédie, col. Côté Scène



Paris, 1778 ou Détester Mozart, drame en deux actes, Art & Comédie, coll. Côté Scène



Les Sauvages, comédie pour quatre hommes et une femme, Art et Comédie Collection : CÔTÉ SCÈNE

Christophe Mory

Le site de l'auteur : http://www.christophemory.com/

Christophe Mory

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre