Lundi 17 décembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Á savoir sur l'auteur...

<-- Retour

  • L'auteur
  • Bibliographie
  • Contacter l'auteur

Eric Durnez

Eric Durnez est auteur, metteur en scène


Eric Durnez est né à Bruxelles en 1959.


Après des études de mise en scène théâtrale à l'INSAS (Bruxelles), et une formation continuée au sein du mouvement CEMEA (Centres d'entraînement aux méthodes d'éducation active), il poursuit un parcours professionnel et artistique très diversifié qui le conduit à travailler dans différents milieux sociaux et culturels. Il réalise de nombreuses mises en scènes théâtrales avec des groupes amateurs et scolaires, et fonde à Bruxelles en 87, une compagnie professionnelle “ Le Théâtre des Conventions ”, avec laquelle il monte en 88 “ Elie, elle ”, pièce dont il est l'auteur. Suivront “ Il paraît que je suis la plus grosse moitié de Goethe ” adapté de Christine Brückner, “ L'heure du lynx ” de  Per Olov Enquist et “ Le début de l'après-midi ”.


Depuis 99, il collabore régulièrement, comme dramaturge ou metteur en scène, avec la Compagnie Kiroul (Gers), qu’il co-dirige depuis 2007. Cette compagnie implantée en milieu rural, propose des spectacles pour enfants et adolescents et intervient régulièrement dans les établissements scolaires du département. La compagnie Kiroul signe en outre des spectacles de rue et des spectacles “ tout public ”.


Eric Durnez donne également partout en France, de nombreuses lectures publiques. Comédien, il joue le rôle unique de son spectacle “ Les contes à réchauffer ” depuis 2007.


Ecrivain, il est l'auteur de plusieurs romans, nouvelles  poèmes, articles et d'une quarantaine de pièces de théâtre parmi lesquelles “ Elie, elle ”  ( Editions du Groupe Aven ), “ A plat ”, “ Brousailles ”, “ A ”, “ Echange clarinette ”, “ Le début de l'après-midi ”, “ A fragmentation ”, “ La douce-amère ”, “ Bamako ”, “ Sparadrap ”,, “ Dragonnier ”, “ Le Barbouti ”, “ Cabaret du bout du monde ”, “ Aspartame ”, “ Dix moi ”, “ Un an d'Anna ”, “ Sokott, la bête ”, “ La douzième île ”, “ La maman du prince ”, “ Le paradis sur terre ”,  “ Le calme ”, “ Childéric ”, “ Tam ”, “ Captaine Darche ” (parues aux Editions Lansman), “  B ”, “ C ”,  “ D ”,  “ Renaldo et l'homme à la fleur ”, “ Cousu de fil noir ”,, “ Prométhée exilé ”, “ Karl Lüddik ”, “ Le voyage intraordinaire ”, “ Heretica perfecta ”… toutes portées à la scène, radiodiffusées ou mises en lecture publique, en Belgique ou ailleurs (France, Allemagne, Roumanie, Angleterre, Espagne, Québec, Congo Brazzaville, RDC, Mali, Burkina Faso...).


Une partie importante de son travail d'auteur dramatique est dirigée vers le jeune public, notamment au travers de sa collaboration avec le groupe belge “ Une compagnie ” créé par Thierry Hellin et Thierry Lefèvre.


Ses pièces ont été mises en scène par Claude Yersin, Jean-Claude Drouot, Patrick Verschueren, Jean-Marie Doat, Frédéric Dussenne, Thierry Lefèvre, Pierre Claver Mabiala, N’zey Van Musala, Gilles Guérin, Michel Burstin, Catherine Brutout, Ildevert Méda…


Outre ses activités théâtrales, Eric Durnez a travaillé comme animateur socio-culturel au sein de nombreuses associations, dirigeant des centres de vacances, côtoyant des enfants, des adolescents, des travailleurs de l'éducation, des handicapés mentaux, des prisonniers, des groupes d'immigrés etc. Il intervient régulièrement dans les collèges et lycées de France et de Belgique, pour des rencontres et des ateliers.


Depuis le milieu des années 80, il anime en Belgique, en France et en Afrique, des ateliers et stages d'écriture dramatique et de jeu théâtral.


Membre fondateur de l’association internationale “ Ecritures vagabondes ”, il participe à plusieurs résidences d’auteurs et dirige depuis 2001 des “ chantiers d’écriture ” proposés à de jeunes écrivains de théâtre.


Il rédige un ouvrage consacré à ces expériences : “ Ecriture dramatique : pratiques d’atelier ” publié chez Lansman en 2009.


Il est fréquemment invité à intervenir lors de rencontres autour du théâtre-éducation et du théâtre pour la jeunesse, et participe deux fois à l’opération “ Urgence de la jeune parole ” initiée par le théâtre de la Digue (Toulouse ).


Il fait également un passage à la RTBF, de 89 à 91, travaillant tour à tour comme journaliste et animateur-producteur pour la radio. Il crée et anime l'émission “ Librement ”..


Il réalise en 2008 avec Jean-Grégoire Mekhitarian un poème sonore “ Ici par(t) ailleurs ”, produit par l’association française “ La chambre d’eau ” ( artistes et territoire), association pour laquelle il réalise en 2003 le livre “ Pierres de passage ” avec la plasticienne Titi Bergèse.


Il est, de 93 à 99, coordinateur du Festival musical du Brabant wallon et, de 98 à 2000, chargé de cours au Conservatoire Royal de Mons ( Belgique ) dans la classe de théâtre de Frédéric Dussenne.


Le Centre culturel de Charleroi organise en 99 une “ année Durnez ”, proposant spectacles, rencontres et formations.


Eric Durnez est “ auteur-invité ” du Festival “ Textes en l’air ” 2008 de Saint-Antoine l’Abbaye (Isère ). Il y passe plusieurs semaines de résidences et, au contact des habitants, écrit “ Félicité ” qui sera présenté lors du festival.


Il remporte en 88 le prix des “  Théâtrales des trois provinces ” à Maubeuge pour le texte de “ Elie, elle ” ainsi que le “ Marathon du scénario ” organisé en 89 par l'ABAFT ( Association belge des auteurs de film et de télévision ).


Le spectacle réalisé à partir de son texte “ Echange clarinette ” s'est vu attribuer le prix du Ministère de la Communauté française avec mention spéciale pour la qualité de l'écriture et un “ coup de foudre ” de la presse aux Rencontres/sélections du théâtre Jeune public à Huy en 98. En 2000, aux mêmes rencontres, “ La Maman du Prince ” reçoit à son tour un “ coup de foudre de la presse ”. En 2002, c'est “ Renaldo et l'homme à la fleur ” qui se voit récompensé, puis “ Le Barbouti ” en 2007


Il est lauréat 99 du “ Prix du théâtre ” (catégorie auteur) et de la SACD (création théâtrale) pour sa pièce  “ A ”, et nommé la même année au “ Prix OCE des arts de la scène ”.


En 2002, “ La douce-amère ” est récompensée par l’Académie Royale des lettres de Belgique et “ Bamako ” reçoit à Limoges le prix de la dramaturgie francophone décerné par la SACD.


Il reçoit en 2006 le “ Prix triennal de littérature dramatique ” décerné par Le Ministère de La Culture de la Communauté française/Wallonie-Bruxelles.


En novembre 2011, le Théâtre du Rideau de Bruxelles organise un “ Focus Eric Durnez ” avec représentations, rencontres et créations


Il prend part à des résidences d'écriture à la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon, à la Villa Mont-Noir, au Festival des Francophonies à Limoges, à Beyrouth, Bamako, au Maroc...


Eric Durnez  vit dans le Gers depuis 1999.

Eric Durnez

Il n'y a pas de bibliographie pour l'instant...

Eric Durnez

Contact indisponible

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre