Vendredi 14 décembre 2018 BAT - La revue des écritures théâtrales - Numéro 76 Partager

Exposition en
mai 2015

Nos champs de solitude

image

hautEn savoir plus
...

image
Nos partenaires

Á savoir sur l'auteur...

<-- Retour

  • L'auteur
  • Bibliographie
  • Contacter l'auteur

Marc Delaruelle

Marc Delaruelle est auteur, metteur en scène, conseiller Théâtre du Pôle Culturel d’Alfortville

Sa minute de gloire : « La tête dans les nuages », Prix CIC 97, monté par la Comédie Française au Théâtre du Vieux-Colombier.
Sinon, parcours du combattant avec des pièces comme « Une valise à la mer » (Espace Comédia – 2008), « La saga des masques » (Théâtre du Petit Saint-Martin – 2008), « Mathieu Solaire » par la compagnie Solaire (tournée, 2007-2009), « Oreste pour mémoire » (Théâtre de Saint-Maur – 2007), «En chair et en sucre » par la Compagnie Tourneboulé (2002), « Les nettoyeuses » (France Culture – 2001), « Les Rencontrées du Bel Hasard » (LARC Scène nationale du Creusot – 2001), « Rue sous voile de nuit » (Théâtre de la Passementerie – 1999)… et des inédits comme « Le nu de la mère morte », « L’architecte du diable »… « Le bal des cibles », « L’asile des chiens errants » et « La cité des illusoirs », ces trois textes formant une trilogie… « Mademoiselle Déon », « Fin de race, sans espoir d’amélioration », « Cher oncle Georg » (d’après le livre éponyme de M. Horsinga-Renno)…

Metteur en scène, il s’intéresse dans un premier temps à des auteurs consacrés comme Marivaux, Brecht, Bernanos, Claudel, Cocteau, Joyce, Ionesco… puis à des auteurs contemporains. Lui-même d’abord (on n’est jamais si bien servi que par soi-même !) avec « La farce du roy Force », « Les furies », « Rue sous voile de nuit », « Une valise à la mer »… puis d’autres écrivains comme P. Kukawka (« Requiem » et « Jours d’été », M. Parent (« Nuit de chasse »), F. Brussane (« Il est venu »), F. Tristan (« Le dieu des mouches »)…

Il écrit et participe également à de grandes réalisations scéniques, notamment celles produites par la ville d’Alfortville : « Le prix de la Liberté » (1989), « Voltaire » (1995), « 2000 ans, la traversée du Temps » (2000), « Le jour des Muses » (2007)… et rédige des livrets pour œuvres musicales : « Requiem » (d’après Cocteau, musique d’A. Duhamel), « Les cents clochers » (oratorio en partenariat avec la BBC et Radio-France, 2000)… Enfin il écrit des chansons, notamment pour N.Jadin-Pouilly.

Marc Delaruelle

Il n'y a pas de bibliographie pour l'instant...

Marc Delaruelle

Contact indisponible

Marc Delaruelle

Mentions légales

©Le Billet des Auteurs de Théâtre 2011

Le collectif

Contact

Revue réalisée avec le concours du
Centre national du Livre